Des ailes d'seaux cosmiques nous accompagnent au soleil couchant

Des ailes d’oiseaux cosmiques nous accompagnent au soleil couchant

Le capitaine barrant par 20 noeuds de vent

Le capitaine barrant par 20 noeuds de vent

Samedi 10 octobre , 11h la voile est levée face à Niolon et lundi 4h du matin, le mouillage est posé dans un bras de l’estuaire de Mahon, ce qui nous donne une traversée de 41h. Nous avons été très rapides pendant 24h avec un vent du nord est qui nous poussait à une vitesse moyenne de 7/8 noeuds et des pointes jusqu’à 9,5, belle performance pour un ovni dont la réputation est de ne pas avancer. En retour, mer grosse et plus tard vagues croisées. Rien de confortable, beaucoup de bruits, difficile de dormir, mais quelle joie d’arriver à bon port.

Denis, tu avais raison, quel site incroyable pour ce port de Mahon que l’on découvre au matin. Le mouillage étroit bras de mer est entouré de murailles, et de tours anciennes. Nous sommes inquiets pour cette chaîne qui n’accroche plus, nous avons dû la remonter à la main… Pénétrons dans cette grande calanque de Mahon et nous posons sur un joli ponton d’accueil fleuri et bien équipé.

Quel bonheur de se poser à table et de savourer le poulet mariné au citron de Gisèle qui nous attendait au frigo!  Une bonne sieste réparatrice et nous sommes heureux de sauter dans l’annexe pour aller découvrir les lieux.

Babel au ponton de Maon

Babel au ponton de Mahon

Le port de Mahon

Le port de Mahon