Nous quittons Lyon le 3 décembre après une période d’activité fort intense. Nous retrouverons Babel à Valdivia où quelques travaux sur le bateau nous attendent, ainsi que le gros ravitaillement de frais. Nous irons ensuite sur l’île de Chiloé et plus au sud à Puerto Eisen, où Antoine et Anaïs nous rejoignent pour descendre les canaux avec nous pendant 3 semaines – ce qui ne leur permettra sans doute pas d’atteindre Puerto Williams, le port le plus méridional du Chili. Mais nous nous poserons dans de nombreuses « Caletta » ensemble. Le projet nous conduit en principe en février à reprendre les canaux pour retourner sur Valdivia. Nous serons  alors accompagnés par Manuel, ami navigateur rencontré à Sta Marta.

Voici l’itinéraire prévu et longuement étudié par le capitaine.

Sachant bien, que rien n’est fixé, tout peut bouger, …

 

Valdivia

Nous retrouvons Babel à l’Estancià, petite marina nichée dans les bois et la verdure, au bord de l’immense  fleuve « los Cruces ». Marcelo est le gérant de cette Annexe du Club de Yates de Valdivia, à 10km au nord. Perdu dans la campagne, sans village à proximité, grand calme assuré. Le bateau est en parfait état grâce au déshumidificateur que Marcelo surveillait.

 

René et Steve,les amis de Jacques m’accuillent chaleureusement.

Le bateau de René, ovni qu’il conduit seul…

Il fait beau et chaud!! nous nous rendons à Valdivia pour nous ravitailler au marché couvert et découvrons moult poissons et coquillages, de beaux fruits et légumes, et des petits chaussons tricotés par une mamita,  nous avons une pensée pour Anne. 

 

Les énormes moules et autres coquillages..

De beaux légumes et des paquets d’algues venant de Chiloé.

Poissons, frais, séchés et fumés

 

L’université San Sebastian est installée dans l’ancienne Centrale électrique, dont seule subsiste la cheminée B

Une des anciennes maisons encore recouvertes de tôle ondulée, les encadrement des fenêtres sont en bois.

Le soir même jeudi 6 décembre je ressens de très fortes douleurs abdominales qui me conduisent le lendemain à la clinica Allemana. Le diagnostique est clair : une hernie dans le colon  a provoqué une occlusion intestinale. L’opération a lieu dans la nuit. Tout s’est bien passé. Quelques jours à la clinique sous surveillance et un régime léger de « tesito et soupita… » !! Puis une transition confortable dans un petit hôtel à Valdivia.

Le jardinet de l’hôtel

La fleur du sud: le chiclo

Les Bandurrias sont de très gros oiseaux qui nichent dans les arbres, ils ont un long bec recourbé et caquettent comme des gros canards.

Jacques avait mené  Babel jusqu’à Valdivia car il avait des réparations à faire sur le système hydraulique du safran. Guillermo lui a donné un bon coup de main. A cette occasion, nous avons retrouvé Franck et Sophie croisés  il y a deux ans à Jacarre au Brésil ! Ils ont longé toute l’Amérique du Sud, ont pris ensuite la direction des Malouines et du cap Horn. Aujourd’hui appontés à Valdivia avant de partir pour la Polynésie. Ils sont Belges flamands mais il est aisé d’échanger avec Franck qui parle français.

Franck

 

Et sa femme Sophie

Nous sommes restés à couple avec le bateau jaune, le temps que Jacques aille au marché. Depuis 30 ans une famille d’anglais naviguent sur cette embarcation, 3 enfants y sont nés, on aperçoit l’aîné de 18 ans. Un chien et un chat sont aussi à demeure.

L’ecole de voile de Valdivia…

 

 

Et nous voici réinstallés dans notre campagne.

La marina Estancia dans la verdure

Encore quelques jours de pluie et de brume, mais le beau temps domine …

Parmi les différentes espèces d’arbres qui nous entourent, des eucalyptus immenses plantés en futaies, des frênes énormes, des peupliers, des conifères en tout genre….

Jacques déleste le bateau de tout ce qui ne nous servira pas : le kayak, le régulateur d’allure, la grosse voile du spinnaker, mon chapeau de paille…. Il met en place les portes fabriquées par Denis.

Quant à moi, je me charge de la cuisine, des listes, et du reportage, seules activités possibles en plus de plages de repos en position horizontale.

Le Quen Telhug est un gros pigeon qui s’ammuse avec ses compères dans le pré de la marina pour ne prendre son envol que le soir. Ses yeux rouges sont maquillés d’un beau trait noir.