Empanadas aux amandes

Empanadas aux amandes

Traversée Canaries-Cap Vert

Depuis L’île de Hierro jusqu’à la baie de Mindello au Cap vert: 750 Miles nautiques ce qui représente environ 1000km, Lille-Marseille!
Nous venons de parcourir la moitié du trajet en 4jours, 505Mn en 4x24h.
Nous avançons à une moyenne de 5,5 noeuds sur le cap 220, avec un vent NE pratiquement vent arrière, ce qui ne convient pas très bien à la voile qui n’a que peu d’angle pour recevoir le vent.

image

« Génois claque
Miles difficiles
Vent, reviens! »

« Génois plein
Les miles défilent
Qui s’en plaint ? »

La belle lumière nous a quittés, pour une brume et un soleil blanc que nous apporte l’Harmattan, vent d’est d’Afrique, chargé en poussière et sable du désert. Nous sommes à 300Mn de la côte Mauritanienne, ce vent souffle en particulier en novembre et peut se faire sentir jusqu’à 600Mn à l’écart de l’Afrique.

La vie à bord est rythmée par les repas et leur préparation, les quarts de nuit, les tours à la barre, le réglage des cannes à pêche, le calcul des positions, les prévisions météo et les sms sur le tel irridium, la veille sur les capacités des batteries, la lecture, les carnets de bord, les haykus et les échanges entre nous bien sûr.
Quelques rituels se mettent en place, le café après le déjeuner accompagné des « empanadas aux amandes pilées et miel » achetées aux artisans du village sous le volcan de la Palma. Bières à l’apéritif et la très bonne eau de vie de poire de Gisèle étant terminée, nos marins boivent une goutte de whisky ou de myrte sarde, en attendant le bon rhum du Cap Vert.
Le frigidaire a été supprimé pour manque de batteries, mais nous nous sommes parfaitement adaptés, la pompe des toilettes s’est bloquée et malgré tous les efforts de Jacques pour dévisser et revisser le système et finalement la changer, elle ne veut rien savoir… Faute de trône, le seau gradué à la corde bleue fait l’affaire.

« A Pierrot qui déclame les fables sont légions
Histoires de son âme ou souvenirs du front
C’est Gisèle qui se pâme et fait bien attention
Les mots c’est une trame au-delà une union
À qui veut écouter les oreilles se pressent
Mais quand c’est terminé il reste leur richesse. »
Babel 14 novembre Jacques.

Gisele lisant Jean-yves Loudes sur le Cap Vert

Gisele lisant Jean-yves Loudes sur le Cap Vert

Pierrot à la vaisselle

Pierrot à la vaisselle

Jacques aux manettes...

Jacques aux manettes…

Sophie à la barre et dans le vent

Sophie à la barre et dans le vent

Dernière soirée sur Babel avant Mindelo

Dernière soirée sur Babel avant Mindelo