img_3940

Les îles Lençois

Quittons la trace des Alizés et les grandes profondeurs pour rejoindre à l’ouest dans les bras de mer, les îles Lençois. Remontant sur le plateau continental, avec 15 m de profondeur, l’eau devient turquoise, puis se mêlant aux sables des fonds tout proches, la couleur devient « thé au lait » … beaucoup de remous, et à l’horizon de grandes dunes de sable blanc.
Des silhouettes se détachent sur un banc de sable blanc, très beau dans la lumière. Les pêcheurs ont échoué leurs bateaux à l’abri du vent et c’est l’heure du foot… On est au Brésil.

Calme, beauté, harmonie du paysage, nous sommes saisis.
Une envolée d’oiseaux rouge-vermillon, viennent se poser sur les arbres au bord du rio. Magique!!
On les appelle « guara ». Leur ballet du soir illumine le ciel et le bord des mangroves.
La nuit tombe, inutile de continuer la remontée du rio et de risquer de s’ensabler. L’ancre descend au milieu du fleuve dans 3m de profondeur.
Merveilleux équilibre entre les dunes de sable blanc et la verdure de la mangrove.
Rares sont les moments où la contemplation d’un lieu nous submerge d’émotion! Espace sacré et temps suspendu.

Les ibis rouges dans les arbres

Les ibis rouges dans les arbres

Le lendemain abordons la rive avec l’annexe pour se promener au village, petite oasis au bord de la dune. Maisons de pêcheurs en planches avec une palissade délimitant un jardin et son puit. Poules, chèvres, ânes, quelques vaches à l’ombre des cocotiers et des arbres cajou. Trois éoliennes fournissent un peu d’électricité depuis peu, pour la télévision et surtout de magnifiques sonos qui déversent de la musique à fond. Plusieurs personnes montent régulièrement au sommet de la dune pour téléphoner.

Dans le village des pêcheurs

Dans le village des pêcheurs

img_0532
Une épicerie, un café, une école en dur, et un local dédié à St Sébastien roi du Portugal au 17ème . Disparu dans une bataille, il réapparaît sous la forme d’un beau cheval dans les dunes de sable aux nuits de pleines lunes, et donc considéré comme saint. Ce serait les derniers sébastianistes de la région.

img_3959
Quel plaisir de marcher sur la dune! De découvrir d’autres mangroves et l’océan au loin. Nous sommes seuls avec les oiseaux, dans une atmosphère si calme. Quel privilège!
Le soir quelqu’un toque sur la coque et nous appelle, un pêcheur et son fils dans une pirogue, nous propose de belles crevettes! Ce sera le menu de ce soir. Puis repartent à la rame. Beaucoup de bateaux de pêche circulent sur le fleuve, ou se posent pour la nuit contre la dune.

img_0576

img_0527

img_0560

img_0568

Nous quittons ce site au lever du jour. Nous apprendrons que la communauté habitant ces îles est très préservée et surveillée de près par les autorités. Ce qui est une bonne chose!

Nous retournons dans le brassage « cocotte minute » couleur thé au lait, pendant un long moment avant de retrouver le turquoise puis les haut-fonds bleu-foncé.